Comment rester imperturbable face au regard de l'autre?

Publié le par OverBlog

photo_14325_20100321.jpg 

Beaucoup d’individus ont peur du regard de l’autre. 

 

Cela est dû à leur vécu, à leurs expériences de la vie qui n’ont pas été toujours joyeuses.

 

Nous avons tous vécu des petits insuccès, des hontes voire des humiliations de la part des autres. La différence entre celui qui a confiance en lui et  celui qui ne l’a pas réside dans la gestion des émotions. L’un se sentira sur le coup honteux, mais oubliera en se disant dans son fort intérieur que cela arrive à tout le monde, l’autre, n’arrivera pas à gérer cette honte et l’ancrera au plus profond de son esprit, ce qui le fera souffrir et manquer de confiance en lui.

 

Ainsi, le regard de l’autre ne sera pas perçu de la même manière par tous les individus.

 

Dans le deuxième cas de figure, l’individu cherchera à éviter d’être le centre de l’attention. Il n’attirera pas le regard des foules car il aura peur que l’on se moque de lui, . Il restera discret, invisible.  Sa devise : « Surtout, ne pas se faire remarquer ».

 

Ce comportement peut être destructeur et éloigner tout contact. Il s’agit d’un repli sur soi par peur des moqueries, des représailles.

 

Souvent, nous avons une fausse image de ce que les autres pensent de nous. Nous surestimons l’attention que nous porte les autres. Lorsque par exemple, vous louper une marche et vous trébuchez, vous pensez peut être que l’on va vous railler et jacasser sur votre étourderie. Et bien, ce n’est pas toujours le cas. Vous vous faîtes tout un cinéma qui n’est vrai que dans votre esprit. C’est pourquoi, il est indispensable d’apprendre à gérer ses émotions.   

 

Comment retrouver la confiance en vous ?

 

• Prenez  la décision de changer, ce sera la première étape vers une nouvelle vie. 

       Changer son attitude et surmonter ses peurs, demande un long travail sur soi , qui     mérite d’être fait.

 

• Fixer vous, chaque jour, de petits objectifs qui vont dans le sens d’une amélioration de votre vie, mais restez réaliste, tout de même.

 

• Regardez vos interlocuteurs dans les yeux. Si, lorsque l’on s’adresse à vous, vous baissez systématiquement les yeux ou détournez la tête, votre interlocuteur percevra votre gène et  s’en servira contre vous.  Ne fuyez pas le regard de l’autre ! Savez-vous que lors d’une rencontre, la communication la plus importante est le langage du corps ? et oui, la communication verbale n’est pas la plus importante. 

 

• Allez vers les autres. Engagez la conversation, n’est pas une chose facile à faire pour bien des personnes. Mais, savoir créer le contact est un atout .

 

• Programmez votre esprit . Utilisez la méthode Coué ! Répétez-vous « je suis capable »" ou « je suis un gagnant » «! Tous les jours, à tout point de vue, je vais de mieux en mieux » . La pensée positive peut vraiment vous aider. 

 

 

 

      

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article